Dernieres News
enfr



Accueil >> Trading >> Gestion >> Le Pyramidage

activtrades

Le Pyramidage

(Extrait du livre: Gestion stratégique de portefeuille)

 

Certains d’entre vous ont certainement entendu parler de ce type de money management. Le pyramidage consiste à augmenter la taille de son exposition sur une ligne lors d’une phase de gain, dans le but d’augmenter ses plus-values d’une manière exponentielle. En effet pour profiter de la continuité d’une phase haussière, il existe des mécanismes qui permettent de maximiser les gains potentiels sans pour autant faire augmenter le risque.

Le principe est simple, lorsqu’un gain latent est observé sur une position, il faut augmenter la taille de cette position pour essayer de profiter d’une continuité du mouvement. Mais le risque me direz vous, si la taille de la position augmente, la perte potentielle augmente aussi, sauf si nous limitons cette perte, et pour cela nous avons un outil qui est le déplacement du stop. En effet, lors du pyramidage, il suffit de remonter le stop pour la globalité de la position en fonction du prix de revient global, de telle sorte que la perte maximale soit équivalente, voire nulle. Nous pouvons même faire en sorte que lors de pyramidages successifs, la perte maximale se transforme en gain minimum.

Exemple :

 

Pour rendre l’explication compréhensible, nous allons simplifier les prises de positions en fonction de paramètres simples, le but étant de mettre en évidence la technique du pyramidage…

Au commencement, l’entrée sur ce trade se fait sur un signal de contact avec la bande de bollinger inférieure au sein d’une tendance haussière, le Prix de revient unitaire (PRU) est de 31,22 Euros, la position initiale est de 5000 Euros ce qui corresponds à 160 titres, le stop placé a 5% soit un risque potentiel de perte de 250 euros.

Dans un premier temps, les cours montent, puis suite à une consolidation, il y a un autre signal de retournement haussier, Pour le pyramidage n°1 nous doublons la position en reprenant 160 titres à 35,50, Le PRU global est de 33,36 euros, et c’est justement sur cette valeur que nous allons placer notre stop de protection, ainsi, en cas de retournement, le trade sera nul.

Nous le voyons, le premier pyramidage nous permet d’augmenter notre exposition et donc notre possibilité de gain, en réduisant notre risque à une somme nulle hors gap défavorable.

Puis la hausse continue, nous enchainons sur un second pyramidage, nous rajoutons 160 titres au prix de 43,03, ce qui nous donne un PRU de 37,30 ((33,36 + 35,50 + 43,03) / 3) 37,30, mais la, au lieu de mettre le stop au PRU, nous allons revenir au stop de 5% sur la dernière entrée, soit 40,88 euros.

Nous rappellons que nous avons 480 titres à 37,30 euros, et que le stop en se déclenchant nous ferait sortir sur un gain de 3,58 euros par action, soit une plus-value totale de 1718 euros. Les pyramidages suivant interviennent à 55,54 69,92 et enfin 95,87. A chaque pyramidage, nous ramenons le stop a 5% du point d’entrée soit 91,08 pour le dernier.

Comme vous pouvez le constater sur le graphe, les cours marquent une structure de retournement en double top, en cassant le stop ce qui nous fait sortir du trade.

En faisant le point sur ce trade, nous avions au moment de la sortie 960 titres au prix moyen de 55,54. Avec une sortie sur stop, notre gain s’élève à 34118 Euros sans prendre plus de risque que la taille du stop initial.

 


 

Vous allez penser que cette technique n’est accessible qu’aux investisseurs qui ont un capital consequent, si vous avez un PEA, vous avez raison. Mais pour ceux qui ont acces au srd ou encore mieux aux CFDs, il faut savoir que la plus value latente donne une couverture supplémentaire avec un certain levier (en général 2,5 pur le srd), ce qui veut dire que vous pouvez pyramider grace à la couverture créée par vos propres plus value, et donc augmenter la taille de votre exposition sans augmenter votre risque et avec un capital de départ raisonnable, car nous l’avons vu dans cet exemple, des le premier pyramidage, le risque de perte a disparu…

Cette technique montre aussi que renforcer une position déjà gagnante peut être un choix très judicieux, mais surtout que l’inverse, à savoir renforcer une position en perte latente que l’on appelle aussi moyenner à la baisse peut s’avérer désastreux…

activtrades

À propos Gilles Santacreu

Gilles Santacreu

Gilles Santacreu est un pur autodidacte, passionné de chiffres et de l’univers boursier, il développe lui-même ses propres stratégies de trading automatique.
Administrateur du site BoursiKoter.com, trader pour compte propre, auteur du livre « Gestion Stratégique de Portefeuille », et animateur de conférences au salon du trading, il est reconnu pour son sens pédagogique, et partage le fruit de ses recherches d’une manière simple, mais efficace…

activtrades

%d blogueurs aiment cette page :