boursikoter.com >> Infos de Marché >> La Conférence d’Hégra des lauréats du prix Nobel 2020 est inaugurée à Al-ʿUla, en Arabie Saoudite

La Conférence d’Hégra des lauréats du prix Nobel 2020 est inaugurée à Al-ʿUla, en Arabie Saoudite

Le thème de la conférence d’une durée de 3 jours est « La Transmission : un Héritage Partagé »

18 lauréats du prix Nobel se réunissent avec les dirigeants sociaux et politiques de 32 pays

Al-ʿUla, Arabie Saoudite–(BUSINESS WIRE)–La Conférence d’Hégra des lauréats du prix Nobel a été officiellement inaugurée aujourd’hui à Al-ʿUla, en Arabie saoudite. La conférence se tient du30 janvier au 1er février , réunissant 18 lauréats du prix Nobel de la paix, d’économie, de littérature, de physique, de chimie, de physiologie et de médecine, aux côtés d’éminents dirigeants sociaux et politiques de 32 pays, pour discuter et proposer des solutions visant à améliorer l’état de l’humanité et du monde. Elle est organisée par Son Altesse le Prince Badr bin Abdullah bin Farhan Al Saud, ministre de la Culture d’Arabie saoudite et gouverneur de la Commission royale d’Al-ʿUla.


Pendant des millénaires, Al-ʿUla a été un lieu de rencontre où des gens de toutes religions et de différentes cultures se sont réunis pour réfléchir, discuter et échanger des idées. Dans ce même esprit, la conférence d’Hégra est orientée vers l’impact et la recherche de solutions, et les discussions essaieront de se conclure en offrant un développement de solutions claires en ce qui concerne l’avenir de l’éducation, de la santé, de l’agriculture et de l’économie.

Les résultats et recommandations des précédentes réunions font état de la nécessité de convoquer une conférence mondiale sur la dette mondiale, de mettre en commun la recherche mondiale sur le sida et la création du Fonds pour la science au Moyen-Orient (MESF).

Les éditions précédentes de la conférence étaient axées sur une grande diversité de questions complexes, telles que le rôle de l’éducation dans la lutte contre le terrorisme, la non-prolifération, la pauvreté, l’autonomisation économique, la culture et l’impact de la mondialisation sur les sociétés dans le monde entier.

Le thème de cette année, La Transmission : un Héritage Partagé, examine de quelle façon la transmission des idées constitue un principe fondamental, non seulement de toute civilisation, mais de l’humanité dans son ensemble.

En tant que site de la Conférence d’Hégra des lauréats du prix Nobel 2020 et conformément au plan Vision 2030, Al-ʿUla s’est engagée à développer un nouveau secteur visant à permettre aux femmes et aux jeunes de créer de nouvelles entreprises. Le Manifeste culturel d’Al-ʿUla définit une orientation claire pour le développement à long terme de la région et l’engagement de la RCU en faveur d’un tourisme durable et responsable. Il privilégie la préservation de la région, son histoire et le développement des compétences des membres de la communauté, actuels et futurs.

S.A.R. le Prince Badr bin Abdullah bin Farhan Al Saud, ministre de la Culture d’Arabie saoudite et gouverneur de la Commission royale pour Al-ʿUla, a souhaité la bienvenue aux congressistes et a déclaré :

« Pendant des millénaires, Al-ʿUla a été un phare culturel et un lieu de rencontre des nations, où des gens de toutes les religions, cultures et idéologies se sont rassemblés pour échanger des idées, des connaissances et faire des échanges commerciaux. Aujourd’hui, nous retrouvons la même passion de nos ancêtres.

« Nous sommes profondément convaincus du bien-fondé de la mission de personnes inspirantes et créatives, qui présentent des solutions aux problèmes et aux conflits mondiaux, qui œuvrent pour la paix et la prospérité, contribuant au développement de l’humanité et de la durabilité à tous les niveaux. Nous espérons que cette conférence fournira aux lauréats du prix Nobel une plateforme unique pour relancer le rôle historique d’Al-ʿUla dans les échanges culturels mondiaux ».

Audrey Azoulay, directrice générale de l’UNESCO à déclaré aux délégués :

« L’universalité et la diversité que l’on constate ici à Al-ʿUla garantit que le patrimoine est un motif de paix, d’éducation et plus encore. Il est impératif pour nous de reconnaître les différents aspects de l’histoire et de comprendre le rôle que joue le patrimoine dans un discours de paix et de création d’une diversité d’idées ».

Amr AlMadani, CEO de la Commission royale pou for Al-ʿUla a ajouté :

« Conformément au thème de la conférence sur la transmission, nous réinventons activement le paysage culturel d’Al-ʿUla à mesure que convergent la nature et les arts. Aujourd’hui, nous réunissons certains des plus grands penseurs du monde dans un lieu contemporain appartenant à une terre ancienne : pour servir la découverte, l’expression intellectuelle et les échanges culturels capables de jeter un pont entre le passé et l’avenir ».

Richard Attias, organisateur de la conférence, a déclaré :

« Il est essentiel de comprendre et de pouvoir apprécier notre histoire et notre culture tout en les partageant durablement avec les nouvelles générations pour améliorer l’état de l’humanité. En cette période d’incertitude due aux crises politiques, économiques, culturelles, sanitaires et sociales à travers le monde, le fait d’accueillir cette conférence dans un site millénaire nous permettra de remonter à nos racines avec humilité et humanisme ».

À propos de la Commission royale pour Al-ʿUla :

La Commission royale pour Al-ʿUla (RCU) a été créée par décret royal en juillet 2017 pour protéger et sauvegarder Al-ʿUla, une région d’une importance naturelle et culturelle exceptionnelle, située au nord-ouest de l’Arabie saoudite. La RCU se lance dans un plan à long terme pour développer et réaliser une transformation sensible et durable de la région, la réaffirmant comme l’une des destinations archéologiques et culturelles les plus importantes du pays et la préparant à accueillir des visiteurs du monde entier. Le travail de développement de la RCU à Al-ʿUla comprend un large éventail d’initiatives dans les domaines de l’archéologie, du tourisme, de la culture, de l’éducation et des arts, et de la régénération urbaine, qui reflète l’engagement ambitieux du développement du tourisme et des loisirs en Arabie saoudite, tel que décrit dans le plan Vision 2030.

À propos d’Al-ʿUla

Située à 1 100 km de Riyad, au nord-ouest de l’Arabie saoudite, Al-ʿUla est un patrimoine naturel et humain extraordinaire. Cette vaste région, couvrant 22 561 km2, comprend une vallée d’oasis luxuriante, de gigantesques montagnes de grès et d’anciens sites de notre patrimoine culturel remontant à des milliers d’années, à l’époque des royaumes de Lihyan et de Nabatéa.

Le site le plus connu et le plus célèbre d’Al-ʿUla est la ville d’Hégra, le premier site reconnu au patrimoine mondial de l’UNESCO en Arabie saoudite. Ancienne cité de 52 hectares, Hégra était la principale ville au sud du royaume nabatéen ; elle compte une centaine de tombes en bonne état de conservation comportant des façades élaborées, taillées dans des affleurements de grès, qui entourent l’implantation urbaine fortifiée.

Outre Hégra, Al-ʿUla abrite de nombreux sites historiques et archéologiques absolument fascinants comme : l’ancienne cité de Dadan, capitale des royaumes de Dadan et de Lihyan, considérée comme l’une des cités les plus développées de la péninsule arabique datant du du Ier millénaire avant notre ère ; des milliers de sites et d’inscriptions anciennes de l’art rupestre ; et les gares du chemin de fer de Hedjaz.

À propos d’Hégra (Mada’in Salih) :

Hégra est le site le plus emblématique d’Al-ʿUla et fût le premier site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en Arabie saoudite en 2008. Cette ancienne cité était la capitale du sud de la civilisation nabatéenne, Petra étant la capitale du nord. Elle est surtout connu pour ses tombes (plus d’une centaine) en bon état de conservation avec des façades élaborées, taillées à l’intérieur ou à l’extérieur de formations rocheuses, entourant l’implantation urbaine fortifiée. Elles représentent quelques-uns des plus beaux exemples de l’architecture nabatéenne et leurs nombreuses inscriptions fournissent de précieux indices sur les cultures, les peuples et les langues du passé. Les recherches en cours indiquent qu’Hégra était un avant-poste des romains, situé le plus au sud. Les sites du patrimoine sont temporairement ouverts pendant le festival Winter at Tantora jusqu’au 7 mars 2020, et devraient être totalement ouverts d’ici octobre 2020.

À propos de Richard Attias & Associates :

Richard Attias & Associates (RA&A) est une société de conseil internationale en communication stratégique et gestion d’événements. Parmi ses clients, des entreprises mondiales, des gouvernements et des institutions internationales. RA&A a pour mission d’accompagner ses clients et de renforcer la présence de leur marque par la création de plateformes aux résultats tangibles. RA&A est déjà présent en Afrique, en Europe, au Moyen-Orient, aux États-Unis, avec une présence en expansion en Asie et en Amérique latine. Pour en savoir plus sur RA&A, rendez-vous sur le site http://richardattiasassociates.com

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

DEMANDES DES MÉDIAS
Jonathan Marder and Company :

Jonathan Marder

jon.marder@gsmltd.net / 917.685.8596

Zara Doshi

zara.doshi@flint-culture.com

Demandes des médias de la RCU PublicRelations@rcu.gov.sa

Suivez la conférence sur le réseau social @HegraConference



Avatar

BusinessWire

Voir tous les posts

activtrades

Courtiers Partenaires

strategie action

Restez informés

Abonnez vous à la newsletter

captcha

activtrades

Posts Récents du Forum