boursikoter.com >> Actualités >> News >> Les dirigeants français désertent les États-Unis dans leurs stratégies de fusion & acquisition

Les dirigeants français désertent les États-Unis dans leurs stratégies de fusion & acquisition

trump

 

Longtemps durant, les grands groupes français notamment ont privilégié le marché nord-américain en tant que zone d’acquisition de référence. Mais selon le dernier sondage EY, cette cible historique n’occupe plus la première place dans le cœur des dirigeants français. En effet, les stratégies de fusion et acquisition aux États-Unis ont été délaissées au profit du marché allemand plus ouvert.

Donald Trump : une politique un peu trop agressive ?

Depuis l’accession du président Trump à la tête de la Maison Blanche, l’économie américaine subit des changements dans de très nombreux secteurs.

Le pays a notamment annoncé sa volonté de réformer en profondeur les opérations de fusion-acquisition (M&A), mais aussi d’autres secteurs.

Et lorsque l’administration Trump décide d’imposer sa vision conservatrice ou de réguler un secteur, elle s’en donne les moyens.

Par exemple, pour le marché des cryptomonnaies, la SEC (Securities and Exchanges Commission), la CFTC (Commodity Futures Trading Commission), le ministères des finances et la Réserve Fédérale ont rapidement coordonné leurs efforts avec l’administration Trump pour favoriser la régulation du marché. Une action très certainement encouragée par l’importante correction du cours du Bitcoin en 2018. Il faut noter que le marché a chuté de près de 14,000$ en 6 mois.

En ce qui concerne les M&A, l’effet Trump contrarie et fait fuir les investisseurs. En effet, les dirigeants d’entreprises françaises ont décidé pour la première fois de l’histoire d’écarter les USA de la liste des destinations d’investissement prioritaires. Et pourtant, il s’agit du plus important marché de fusion et acquisition de la planète.

cloud
“Cloud Computing” (CC BY 2.0) by Kevin Krejci

Qui plus est, l’Amérique du Nord, qui a toujours figuré dans le top 3 des destinations d’investissement les plus privilégiées des dirigeants français, ne figure désormais plus dans le top 5 du même classement. Un changement d’attitude d’autant plus contradictoire et spectaculaire que les échanges entre les deux pôles ont été particulièrement importants au début de cette année. Selon Thomson Reuters, environ une quarantaine d’acquisitions majeures avaient été ainsi réalisées tel que l’achat de biotech américaine Bioverativ par le laboratoire français Sanofi pour la somme de 11,6 milliards de dollars.
À son arrivée à la Maison Blanche, Donald Trump avait très clairement spécifié sa vision en matière de politique étrangère. Une politique dont le premier voire l’unique bénéficiaire serait les États-Unis. Depuis, l’ensemble des mesures protectionnistes couplées à la sortie des USA de l’accord du nucléaire iranien ont achevé de jeter un énorme coup de froid aux relations avec la France.

L’Allemagne : nouvelle terre d’accueil pour les M&A des entreprises françaises

En raison de sa proximité et de l’actuelle réglementation, le marché allemand occupe désormais la place de première destination d’acquisition pour les dirigeants français devant l’Italie, le Royaume-Uni et la Hongrie.

Dans une conjoncture où les stratégies de fusion et acquisition connaissent un pic historique, les décisions et les tweets à caractère électoral de Donald Trump tendent à isoler les États-Unis et freiner les investissements sur le sol américain.

Selon les prévisions de Baker McKenzie, durant la période 2018-2020 les M&A connaîtront une augmentation de 40 % pour les entreprises françaises.

 

Le marché américain demeure en progression malgré la menace protectionniste

Mais si les entreprises françaises tendent à délaisser le marché nord-américain, cette zone demeure la meilleure destination d’investissement pour le reste du monde. Selon Ey, les USA conserveraient ainsi la tête du classement devant le Canada et le Brésil.

Et les mesures de protectionnisme visées ne touchent que des secteurs spécifiques de l’économie américaine et non la globalité du marché.

Ainsi, des pays tels que la Chine et le Mexique sont rassurés par la bonne santé de l’économie américaine qui conserve son statut de pôle d’attraction mondiale de M&A.

 

Martin Vannier

Martin Vannier

Martin Vannier est un blogueur basé en Espagne qui s’est spécialisé dans le high tech et la finance, en particulier les monnaies digitales comme Bitcoin et Litecoin.

Voir tous les posts

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Événements à venir

Nov
16
ven
14 h 00 min Trading Live sur compte réel @ En Ligne
Trading Live sur compte réel @ En Ligne
Nov 16 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Trading Live sur compte réel @ En Ligne
  Le concept de ces Trading Live est relativement simple, tout a commencé avec l’ouverture d’un compte réel alimenté avec un capital de départ de 10 000 Euros. En partenariat avec ActivTrades, toutes les semaines,[...]
Nov
19
lun
14 h 00 min Trading Live sur compte réel @ En Ligne
Trading Live sur compte réel @ En Ligne
Nov 19 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Trading Live sur compte réel @ En Ligne
  Le concept de ces Trading Live est relativement simple, tout a commencé avec l’ouverture d’un compte réel alimenté avec un capital de départ de 10 000 Euros. En partenariat avec ActivTrades, toutes les semaines,[...]
Nov
23
ven
14 h 00 min Trading Live sur compte réel @ En Ligne
Trading Live sur compte réel @ En Ligne
Nov 23 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Trading Live sur compte réel @ En Ligne
  Le concept de ces Trading Live est relativement simple, tout a commencé avec l’ouverture d’un compte réel alimenté avec un capital de départ de 10 000 Euros. En partenariat avec ActivTrades, toutes les semaines,[...]

Mes Résultats

Trading Forex

Posts Récents du Forum