boursikoter.com >> Infos de Marché >> Oncodesign annonce une hausse de 33% de son chiffre d’affaire 2019 et l’atteinte de son objectif d’équilibre financier avec un an d’avance

Oncodesign annonce une hausse de 33% de son chiffre d’affaire 2019 et l’atteinte de son objectif d’équilibre financier avec un an d’avance

Mise en place de sa nouvelle organisation avec la création de Business Units indépendantes

  • Forte croissance du chiffre d’affaires de +33% à 26,7 M€ portée par le partenariat avec Servier concernant LRRK2 et le développement organique de l’activité Service
  • Revenus d’exploitation en hausse de +18% à 38,7 M€ et atteinte de l’équilibre financier prévue avec un an d’avance sur les objectifs
  • Solide position de trésorerie : 7 M€ contre 6,8 M€ en 2018, hors Crédit d’Impôt Recherche 2018, en attente de versement, à hauteur de 3,6 M€
  • Distinction des activités Service et Biotech suite à la mise en place de Business Units indépendantes dès janvier 2020

DIJON, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

ONCODESIGN (Paris:ALONC) (ALONC – FR0011766229), groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, annonce une forte croissance de son chiffre d’affaires, l’enregistrement attendu d’un résultat net 2019 positif et la mise en place de sa nouvelle organisation en Business Units (BU) : Service, Biotech et Intelligence Artificielle.

en M€

Données consolidées – non auditées

2019

2018

Évolution

Chiffre d’affaires Service

20,9

19,1

+10%

Chiffre d’affaires Partenariat

5,8

1,0

+464%

Chiffre d’affaires Total

26,7

20,1

+33%

Subvention d’exploitation

7,9

7,9

+0%

Crédit d’impôt recherche

3,2

3,6

-12%

Autres revenus et subventions

0,9

1,2

-20%

Autres revenus et produits d’exploitation

12,0

12,7

-5%

Total revenus et produits d’exploitation

38,7

32,8

+18%

 

Position de trésorerie disponible (au 31 décembre)

7,0

6,8

+3%

Trésorerie pro forma CIR compris

10,5

10,1

+5%

 

« Pour la troisième année consécutive, nos revenus d’exploitation sont en forte progression avec une hausse de +18% au cours de cet exercice à 38,7 millions d’euros. Nous anticipons pour l’exercice écoulé un résultat net positif, soit avec une année d’avance sur nos objectifs. Nous réaffirmons par ailleurs notre confiance dans l’atteinte de notre objectif de réaliser en 2020 un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros dont 25 à 30 millions d’euros en Service », commente Philippe Genne, Président Directeur Général et fondateur d’Oncodesign. « Cette performance financière est un véritable tour de force car nous avons atteint en parallèle nos objectifs stratégiques avec succès : la sélection d’un premier candidat médicament, inhibiteur first-in-class de la kinase RIPK2 et la signature d’un partenariat très prometteur avec les laboratoires Servier pour la sélection d’un candidat-médicament inhibiteur de la kinase LRRK2 dans la maladie de Parkinson. Enfin, nous sommes parvenus à maintenir un niveau de trésorerie élevé tout en poursuivant d’importants investissements de R&D représentant 30% de notre chiffre d’affaires ».

Chiffre d’affaires Service : 20,9 M€ en croissance organique de 10%

Cette dynamique, dont la composante organique se maintient à un rythme soutenu avec un taux de croissance annuel moyen de +16% sur la période 2017-2019, découle de la signature de contrats de service stratégiques, notamment avec Galderma, Erytech Pharma, EISAI et IPSEN en oncologie.

L’activité en Amérique du Nord (États-Unis & Canada) affiche une croissance du chiffre d’affaires de +12% en 2019 à 2,5 M€. Cette progression confirme le rôle stratégique de cette région pour l’activité Service et justifie la poursuite de son développement dans les années à venir.

Le groupe travaille sur de nouveaux contrats IDDS qui seront prochainement complétés par des technologies apportées par des partenaires commerciaux et le recrutement de Business Developper spécialisés pour compléter l’équipe existante notamment en Amérique du Nord. Cette nouvelle offre devrait permettre une accélération de l’activité dès le prochain exercice.

Chiffre d’affaires Partenariat : 5,8 M€ suite à la signature avec les laboratoires Servier du contrat de recherche d’inhibiteur de la kinase LRRK2

Le partenariat avec Servier a débuté en mars 2019 et a déjà permis de réaliser 5,8 M€ de CA sur l’année dont un up-front de 3 M€, perçu à la signature, et 2,8 M€ pour la couverture de coûts de recherche afférents. Suite à l’arrivée au terme du projet Imakinib, des négociations sont en cours avec le nouveau partenaire pour permettre le redémarrage, dès 2020, du développement clinique du radiotraceur EGFR muté. Concernant le contrat avec Bristol-Myers Squibb (BMS), le développement du programme issu de la plateforme Nanocyclix se poursuit en interne. Les programmes MNK1/2 et ALK2 sont toujours en cours.

Une position de trésorerie solide au 31.12.2019 en dépit de la poursuite des investissements en R&D

La trésorerie disponible au 31 décembre 2019 s’est établie à 7 M€, hors Crédit d’Impôt Recherche 2018. À titre de comparaison, la trésorerie disponible au 31 décembre 2018 hors CIR ressortait à 6,8 M€.

Après intégration pro forma des 3,6 M€ à recevoir au titre du CIR de l’année 2018, la trésorerie se monte à 10,5 M€. 1

Le Groupe maintient un bon niveau de trésorerie malgré ses investissements soutenus en R&D qui représentent environ 30% du chiffre d’affaires. De plus, à fin janvier 2020, la trésorerie sera renforcée par le dernier paiement de la subvention GSK à hauteur de 7,92 M€.

Mise en place de la nouvelle organisation en Business Units indépendantes

La croissance des activités de Service, d’une part, et l’émergence d’un portefeuille plus mature, avec des candidats médicaments en propre ou en partenariat, d’autre part, a conduit Oncodesign à reconsidérer l’organisation du Groupe en Business Units (BU).

Jusqu’à présent, l’organisation d’Oncodesign reposait sur l’intégration des ressources et des compétences selon trois axes d’innovation stratégique, fondateurs de sa plateforme de médecine de précision, à savoir Expérimentation, Découverte et Étude. Corollaire de cette approche, le Groupe enregistrait trois types de flux économiques, Service, Partenariat et Licensing, faisant ressortir un business modèle hybride.

La qualité et le potentiel de croissance de chacun des actifs conduisent à la mise en place d’une nouvelle organisation en BU : Service, Biotech. Cette organisation, entrée en vigueur début 2020, vise à apporter une meilleure lisibilité de l’activité du Groupe aux collaborateurs, clients, partenaires et investisseurs. Chacune des BU se voit doter d’objectifs et de ressources propres.

Par ailleurs, à l’image du projet Oncosnipe, dont le lancement il y a 3 ans avait permis d’assurer l’innovation de l’entreprise grâce aux technologies d’IA, une troisième BU Intelligence Artificielle sera créée en cours d’année 2020 avec pour objectif de soutenir le développement de la ‘’Drug Discovery’’ de demain. Son directeur est en cours de recrutement.

Pour finaliser cette nouvelle organisation, Oncodesign prendra possession d’un nouveau bâtiment, en décembre 2020, qui accueillera notamment le management et les BU Biotech et IA. Les travaux ont débuté en novembre dernier à côté du centre de recherche dijonnais du groupe.

« Nous sommes confiants dans le potentiel de croissance de chaque business unit, dans la lignée des différents succès déjà obtenus au travers de la plateforme de médecine de précision, de l’activité service et des programmes de recherche en partenariat et licensing », commente Philippe Genne, Président Directeur Général et Fondateur d’Oncodesign. « Cette nouvelle organisation devrait nous permettre d’aborder sereinement les cinq années à venir et d’accomplir au mieux le potentiel de croissance spécifique à chaque activité tout en augmentant la compréhension et l’agilité du groupe dans son ensemble ».

Création de deux Business Units début 2020

Oncodesign Biotech :

Cette BU, qui comprend le portefolio thérapeutique et diagnostic issu de Nanocyclix®, a pour mission de développer les projets et partenariats actuels et d’en générer de nouveaux, à terme, sur d’autres cibles que les kinases. Les programmes de Drug Discovery d’Oncodesign ont conduit à l’établissement d’un portefeuille de projets en propre ou en partenariat, sur la base de la plateforme propriétaire de chimie médicinale Nanocyclix® :

  • le programme RIPK2 pour lequel un candidat médicament en immuno-inflammation a été sélectionné fin 2019 ;
  • le programme LRRK2 sur la maladie de Parkinson en partenariat avec les Laboratoires Servier ;
  • le programme en partenariat avec BMS ;
  • le programme en oncologie MNK1/2 ainsi que
  • le radiotraceur TEP dans le cancer du poumon pour lequel Oncodesign est en recherche de partenaire pour entamer une phase III.

Oncodesign Biotech a pour objectif de conduire au moins trois produits en phase clinique, notamment en oncologie, d’ici 2023.

Les objectifs de la BU Biotech seront d’amener les candidats médicaments en phase clinique dans le respect du business plan.

Une équipe d’une dizaine de directeurs de programmes, experts en Drug Discovery et Développement de médicament, intègre la BU Biotech dirigée par Jan Hoflack qui reste CSO de l’entreprise. Les études de ces programmes de recherche seront réalisées par la BU Service.

Oncodesign Service :

Oncodesign Service bénéficie d’une légitimité sur le marché de l’évaluation préclinique des composés thérapeutiques depuis 25 ans. Les activités de Service d’Oncodesign ont fait preuve d’un dynamisme soutenu, avec une croissance de plus de 60% sur les 3 dernières années, passant de 13,5 M€ de CA en 2017 à 20,9 M€ en 2019 sur un marché établi et au travers d’un portefeuille de clients pérennes.

La BU Service aura pour objectif de poursuivre une croissance ambitieuse du chiffre d’affaires, à la fois organique et externe, via l’acquisition de sociétés de recherche sous contrat, tout en garantissant un EBITDA en phase avec celui de son marché et en maintenant son excellence scientifique. Par conséquent, Oncodesign vise un chiffre d’affaires de Service de 50 M€ avec une marge d’EBITDA comprise entre 15 et 20% en 2023. Les efforts porteront en particulier sur le développement des contrats de service pluriannuels (DDSA) et de « Drug Discovery » Intégrée (IDDS).

La BU Service qui prendra sous sa responsabilité les centres de recherche de Dijon et des Ulis, ainsi que les équipements et les équipes des laboratoires et de ventes, soit environ 200 personnes, sera dirigée par Fabrice Viviani.

À propos d’Oncodesign : www.oncodesign.com

Créée il y a 25 ans par le Dr. Philippe Genne, PDG et actionnaire principal, Oncodesign est une entreprise biopharmaceutique spécialisée en médecine de précision. Fort d’une expérience unique acquise auprès de plus de 800 clients, dont les plus grandes entreprises pharmaceutiques du monde, et s’appuyant sur une plateforme technologique complète, alliant chimie médicinale, pharmacologie, bioanalyse réglementaire et imagerie médicale de pointe, Oncodesign est en mesure de prédire et d’identifier, très en amont, pour chaque molécule son utilité thérapeutique et son potentiel à devenir un médicament efficace. Appliquée aux inhibiteurs de kinases, des molécules qui représentent un marché estimé à plus de 46 milliards de dollars en 2016 et près de 25% des investissements en R&D de l’industrie pharmaceutique, la technologie d’Oncodesign a déjà permis de cibler plusieurs molécules d’intérêts à fort potentiel thérapeutique, en oncologie et hors-oncologie, et de signer des partenariats avec des groupes pharmaceutiques tels que Servier, Bristol-Myers Squibb. Basée à Dijon, au cœur du pôle universitaire et hospitalier et au sein du cluster de Paris-Saclay, Oncodesign compte 233 collaborateurs et dispose de filiales au Canada et aux États-Unis.

Déclarations prospectives

Ce document contient des déclarations prospectives et des estimations à l’égard de la situation financière, des résultats des opérations, de la stratégie, des projets et des futures performances de la Société et du marché dans lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l’utilisation de mots tels que, sans limitation, « croit », « anticipe », « prévoit », « s’attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Elles comprennent toutes les questions qui ne sont pas des faits historiques. De telles déclarations, prévisions et estimations sont fondées sur diverses hypothèses et des évaluations des risques, incertitudes et autres facteurs connus et inconnus, qui ont été jugés raisonnables quand ils ont été formulés mais qui peuvent ne pas se révéler corrects. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle de la Société. Par conséquent, les résultats réels, conditions financières, performances ou réalisations de la Société, ou les résultats de l’industrie, peuvent s’avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n’est faite quant à l’exactitude ou l’équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu’à la date de la publication du présent document. La Société décline toute obligation d’actualiser ces déclarations prospectives, prévisions ou estimations afin de refléter tout changement dans les attentes de la Société à leur égard, ou tout changement dans les événements, conditions ou circonstances sur lesquels ces énoncés, prévisions ou estimations sont fondés, à l’exception de ce qui est requis par la législation française.

1 Pour mémoire, le CIR d’une année est normalement versé avant la fin de l’année suivante. Cette année, le CIR au titre de l’année 2018 d’Oncodesign d’un montant de 3,6 M€ n’a pas été versé avant le 31.12.2019 en raison des délais de traitement de la Direction Régionale des Finances Publiques. Il doit être versé début 2020.

Contacts

Oncodesign
Philippe Genne

Président Directeur Général

Tél. : +33 (0)3 80 78 82 60

investisseurs@oncodesign.com

NewCap
Relations Investisseurs

Mathilde Bohin / Louis-Victor Delouvrier

Tél. : +33 (0)1 44 71 94 95

oncodesign@newcap.eu

NewCap
Relations Médias

Arthur Rouillé

Tél. : +33 (0)1 44 71 00 15

oncodesign@newcap.eu



Avatar

BusinessWire

Voir tous les posts

activtrades courtier forex

Courtiers Partenaires

strategie action

Restez informés

Abonnez vous à la newsletter

captcha

activtrades courtier forex

Posts Récents du Forum