Dernieres News
enfr



Accueil >> Actualités >> Trading et psychologie, la gestion du stress

activtrades

Trading et psychologie, la gestion du stress

Gérer son stress en trading est primordial…

 

Votre pire ennemi en trading, c’est vous !!! Qui n’a jamais entendu cette phrase, mais que faut il comprendre ?

Au cours de précédentes formations qui m’ont amenées un temps à devenir éducateur sportif, j’ai eu l’occasion d’étudier les relations qui existent entre le stress et la performance, et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces deux termes ne font pas toujours bon ménage. Pas toujours non, mais quelques fois oui…

stress tradingSi nous faisons un parallèle avec la performance sportive, l’étude de cette relation montre qu’une dose de stress est nécessaire pour augmenter la performance mentale. En effet, un manque de stress est comparable à un manque de mobilisation et d’implication qui amène une piètre performance. Physiologiquement, le stress accélère le rythme cardiaque, les vaisseaux se dilatent, il prépare le corps à l’effort qu’il va devoir fournir. Dans ce cas, le stress peut devenir un facteur qui favorise la performance mentale puisqu’il génère des réflexes structurant qui vont dans le bon sens, et qui favorisent la concentration sur le but à atteindre.

Tout le problème réside en fait dans la dose de stress, car si un stress modéré permet de l’améliorer, une dose non contrôlée et trop forte devient un facteur qui réduit, voire détruit la performance. Le stress devient alors contre productif à partir du moment ou il commence à générer une trop forte anxiété.

L’anxiété est une forme de stress augmenté qui est géré par la partie reptilienne du cerveau, celle qui est programmée pour préserver notre intégrité physique, elle aussi va provoquer des réactions physiologiques inconscientes qui préparerons le corps à un effort encore plus intense comme à la réaction de fuite ou de lutte dans le but de préserver son intégrité physique. Le problème, c’est que cet état de stress va provoquer des réactions désordonnées et dysfonctionnelles qui vont déstructurer le schéma de pensée initial.

buy sellPour recentrer cette réflexion sur le trading, et continuer à faire un parallèle avec le trader, une dose de stress modérée va donc favoriser la performance par la concentration, elle sera motivée par l’importance du but à atteindre, l’objectif global, et l’espoir de gain. Elle est donc nécessaire.

A l’inverse, une dose de stress supplémentaire va provoquer des réactions contre productives en générant différents réflexes :

  • La lutte : le marché ne va pas dans mon sens, je lutte contre lui en renforçant ma conviction première car je veux avoir raison, donc je renforce ma position au risque de me sur-exposer à contre tendance.

  • La fuite : La position part dans le mauvais sens, je n’y touche plus, ça va bien finir par revenir, je la (me) cache, ou je regarde autre chose. Le trader se trouve en plein déni, il refuse d’avoir tort, mais se retrouve ainsi face à son égo.

  • L’épuisement : cet état intervient quand la dose d’anxiété devient trop forte, et provoque une rupture psychologique, c’est cette même réaction qui peut à haute dose provoquer des états post-traumatiques, ou des troubles somatiques qui peuvent induire des maladies, et rarement conduire au décès. En trading, ce niveau de rupture peut se traduire par une perte conséquente voire un appel de marge si le déni est trop fort.

trading

Pour lutter contre ces effets, il suffit d’en connaitre les causes afin d’essayer de les éliminer. Un manque de stress et d’engagement est constaté lors d’une utilisation trop répétitive de comptes de démonstration, qui se traduit par un détachement qui empêche le trader de se projeter dans une situation réelle. L’utilisation d’un compte virtuel ne doit servir que pour apprendre à manipuler la plateforme et passer les ordres, ou tester les modalités de fonctionnement d’une stratégie donnée (robot, setup, etc…). En aucun cas, l’utilisation d’une plateforme virtuelle ne permettra au trader d’apprendre à trader en gérant ses émotions.

A l’inverse du manque d’engagement, une utilisation trop poussée de l’effet de levier sur compte réel peut mettre l’investisseur dans une situation peu confortable, et induire un stress qui se transformera en anxiété en cas de fort mouvement défavorable, et provoquera des réactions incohérentes, et inadaptées.

Pour apprendre à gérer son stress et ses émotions dans le trading, il convient donc d’investir en réel sur les marchés, en utilisant de petites expositions pour favoriser son état de concentration, sans tomber dans l’anxiété. Avec l’expérience, l’investisseur apprendra à gérer ses émotions selon l’évolution de ses positions, et pourra alors envisager d’augmenter son exposition au marché.

Pour en savoir plus sur la performance mentale appliquée au trading, ne manquez pas l’intervention de Gilles Séro sur ce sujet, pendant la Nuit du Trading.

Gérer son stress en trading est primordial...   Votre pire ennemi en trading, c'est vous !!! Qui n'a jamais entendu cette phrase, mais que faut il comprendre ? Au cours de précédentes formations qui m'ont amenées un temps à devenir éducateur sportif, j'ai eu l'occasion d'étudier les relations qui existent entre le stress et la performance, et le moins que l'on puisse dire, c'est que ces deux termes ne font pas toujours bon ménage. Pas toujours non, mais quelques fois oui... Si nous faisons un parallèle avec la performance sportive, l'étude de cette relation montre qu'une dose de stress est…

Passage en revue

Note de l'utilisateur 4.4 ( 3 votes)

activtrades

À propos Gilles Santacreu

Gilles Santacreu

Gilles Santacreu est un pur autodidacte, passionné de chiffres et de l’univers boursier, il développe lui-même ses propres stratégies de trading automatique.
Administrateur du site BoursiKoter.com, trader pour compte propre, auteur du livre « Gestion Stratégique de Portefeuille », et animateur de conférences au salon du trading, il est reconnu pour son sens pédagogique, et partage le fruit de ses recherches d’une manière simple, mais efficace…

activtrades

%d blogueurs aiment cette page :