Wall Street : Le marché se redresse dans un contexte haussier

La journée a été solide pour les marchés boursiers américains, les trois principaux indices ayant progressé pendant la séance. Le S&P 500 a terminé la journée avec des gains de 1,18 % et a franchi la barre des 3900 pour clôturer vers les 3920, à seulement environ 0,6 % des sommets historiques atteints la semaine dernière en cours de journée. Le Dow Jones a clôturé en hausse de 1,39 %, après avoir franchi une importante résistance à 31 650 pour atteindre de nouveaux sommets intraday autour des 32 000. Le Nasdaq 100 a augmenté de 0,81 %. Cela signifie que les trois principaux indices ont récupéré 3,2 %, 2,6 % et 4,3 % par rapport aux plus bas atteints au début de la session de mardi.

Les gains de mercredi n’ont pas vraiment été surprenants étant donné que le contexte macroéconomique reste extrêmement positif pour les marchés boursiers américains.

Les nouvelles de la pandémie sont bonnes – La FDA semble prête à donner son feu vert à Johnson & Johnson, et la Maison Blanche est prête à commencer à distribuer le vaccin, ce qui, selon l’administration Biden, accélérera encore le déploiement du vaccin aux États-Unis, qui est déjà solide.

Les nouvelles de la banque centrale sont bonnes – Une deuxième journée remplie de discours de la Fed, cette fois-ci non seulement de son président Jerome Powell, mais aussi du vice-président Richard Clarida et de l’influent membre permanent du FOMC Lael Brainard, tous trois fidèles à la devise de la banque. Bien qu’aucun d’entre eux n’ait exprimé de préoccupations quant à la récente augmentation des coûts d’emprunt aux États-Unis, tous ont tenu à souligner que les États-Unis sont encore loin des objectifs du double mandat de la banque, et tant Powell que Clarida ont fait preuve d’une grande fermeté en matière d’inflation, repoussant ainsi les craintes de surchauffe.

Les nouvelles sur la relance budgétaire sont bonnes – Pas grand-chose en ce qui concerne les nouvelles mises à jour sur la relance mercredi, mais la Chambre des représentants américaine devrait voter en faveur du plan de “sauvetage” de 1,9 milliard de dollars du président Joe Biden à la fin de la semaine. De plus, il y a déjà beaucoup de discussions concernant le plan de relance axé sur les infrastructures, qui pourrait atteindre 3 milliards de dollars et qui devrait bénéficier d’un soutien bipartisan, étant donné que le passage des infrastructures américaines au niveau supérieur est considéré par de nombreuses personnes des deux côtés de la classe politique comme crucial si les États-Unis veulent dépasser la Chine au XXIe siècle (ce qui est un objectif de sécurité nationale clé des républicains et des démocrates).

La rotation des actions de croissance, de momentum et de ratio cours/bénéfices élevé vers des noms de valeur s’est poursuivie mercredi ; l’indice de valeur S&P 500 a terminé la session en hausse de 1,47% contre des gains plus modestes de 0,83% pour l’indice de croissance S&P 500. Les petites capitalisations se sont mieux comportées que les grandes, l’indice Russell 2000 terminant la séance en hausse de 2,38 %.

Les rotations des marchés boursiers continuent de raconter deux histoires :

1) les investisseurs parient sur les actions qui ont le plus à gagner de la fin des confinements et d’une plus grande stimulation fiscale du gouvernement américain au détriment des actions “stay-at-home” qui ont bénéficié initialement du blocage

2) l’impact de la hausse des taux d’intérêt à long terme ; selon la théorie financière (et c’est clairement le cas dans la vie réelle également), les actions ayant un ratio cours/bénéfices plus élevé sont plus exposées aux augmentations des taux d’intérêt à long terme qu’aux faibles.

Les actions GameStop ont augmenté de plus de 100 % mercredi, la grande majorité des gains étant réalisés dans la dernière heure et demie de la négociation. La nouvelle que le directeur financier de la société semble avoir ravivé un certain intérêt pour les actions des conseils d’administration de Reddit. Il sera toutefois difficile de déclencher une nouvelle opération de vente à découvert, car le pourcentage d’intérêt à court terme pour les actions de GME par rapport à l’ensemble des actions est désormais inférieur à 40 %, alors qu’il était supérieur à 140 % le mois dernier. Cela n’empêchera peut-être pas “l’armée des Reddit” d’essayer à nouveau et le titre a encore progressé d’environ 80 % dans les échanges après bourse.



Gilles Santacreu

Gilles Santacreu

Gilles Santacreu est un pur autodidacte, passionné de chiffres et de l'univers boursier, il développe lui-même ses propres stratégies de trading automatique.
Administrateur du site BoursiKoter.com, algo forex trader pour compte propre, analyste technique, auteur du livre "Maitrisez le Bourse" disponible ici , et animateur de conférences au salon du trading, il est reconnu pour son sens pédagogique, et partage le fruit de ses recherches d'une manière simple, mais efficace...

Voir tous les posts

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

activtrades

Courtiers Partenaires

money management

Restez informés

Abonnez vous à la newsletter

captcha

activtrades

Posts Récents du Forum