boursikoter.com >> Actualités >> Trading >> Couvertures et Arbitrages

Couvertures et Arbitrages

 

La couverture (hedging) consiste à protéger une position d’un mouvement défavorable du marché qui pourrait engendrer des pertes, en prenant une position dans le sens inverse à la position initiale.

Exemple, Vous avez ouvert une position longue (à l’achat) sur l’indice CAC 40 pour anticiper un mouvement suite à la cassure d’un précédent plus haut. Après quelques minutes, vous constatez une plus-value, mais les indicateurs commencent à montrer des signes de sur-achat évident. Vous avez la conviction que le titre peut continuer à monter d’un point de vue moyen terme, mais la situation technique court terme tourne en votre défaveur.

Vous avez alors la possibilité d’avoir recours à la technique du hedging, pour cela, vous allez initier une position courte (à la vente) qui va protéger votre position initiale le temps que la consolidation tant redoutée arrive. Lorsque le mouvement baissier se déclenche, vous êtes alors couvert, puisque votre capital ne souffre pas de ce mouvement défavorable, il vous suffit de descendre votre stop sur la position courte tant que dure la phase de consolidation.

Lorsque vous pensez que la consolidation arrive a son terme, vous rachetez votre position courte plus bas que votre prix de revient, et vous vous retrouvez avec votre position longue sur un point de cotation plus bas, mais avec le même capital, sans avoir subi la perte due à la phase de consolidation. Si votre anticipation a été la bonne, la tendance de fond reprends le dessus, les cours remontent, et vous continuez a engranger du gain latent grâce à votre position. La couverture vous aura permis d’améliorer la performance de votre position, en évitant une perte latente trop importante en cas de consolidation profonde du marché.

L’arbitrage est une technique qui consiste a prendre deux positions dans des sens opposés, mais sur des supports différents, dans le but de récupérer l’écart de performance qui se créé entre vos deux valeurs. Exemple : Vous avez remarqué que depuis quelques temps, le DAX (indice allemand) sous-performait l’indice CAC 40, Vous pensez que cet écart peut perdurer, vous allez alors ouvrir une position à l’achat sur le CAC 40, et une position à la vente sur le DAX. Pour ne pas compliquer l’explication, nous considrons que nous prenons des positions équilibrées, c’est a dire qu’une variation de 1% aura le même impact sur les deux valeurs.

Lors d’une séance, le CAC 40 gagne 1,5%, et le DAX seulement 1%. Avec nos deux positions, nous gagnons 1,5% d’un coté, pour en perdre 1% de l’autre, nous gagnons donc le différentiel qui existe entre les performances de ces deux indices soit 0,5%. Le lendemain, le CAC 40 perds 2%, et le DAX perds 3%, vu que nous sommes vendeur du DAX et acheteur du CAC, nous perdons 2% d’un coté, pour en gagner 3% de l’autre.

Encore une fois nous gagnons le différentiel de performance qui existe entre les deux indices, à savoir 1%. Tous les cas ne sont pas aussi parfaits que celui ci, mais ce qui apparaît, c’est que le sens d’évolution du marché est devenu secondaire, ici, c’est le différentiel qui nous intéresse, nous sommes beaucoup moins tributaires d’un mouvement directionnel car nous pouvons gagner dans les deux sens…

 

Ces deux principes doivent montrer une chose, c’est que dans ce cas, nous ne regardons que le bilan global de nos positions, en effet, à l’inverse de l’approche directionnelle ou nous devons anticiper une hausse OU une baisse, en couvrant, et surtout en arbitrant, nous pourrons gagner à la hausse ET à la baisse, ce qui peut changer énormément de choses dans notre approche.

C’est l’ignorance de ces techniques qui est à l’origine de pertes considérables qui surviennent chez la plupart des investisseurs particuliers lors de phases baissières profondes. Convaincus que le fameux adage “pas vendu: pas perdu” est une parole d’évangile, ils (vous) regardent leur capital décroitre beaucoup plus rapidement que lors de sa hausse, en espérant une remonte prochaine.

Tout le monde connait la suite…

Même si il est vrai qu’une couverture peut effectivement réduire les performances lors de fortes phases haussières, c’est avant tout la seule méthode qui vous permet de protéger votre capital lors des phases de baisses généralisées, et même lors de cracks violents. Mais c’est aussi une technique qui peut vous permettre d’éviter de trop grosses pertes latentes lors des consolidations qui surviennent inévitablement lors des mouvements haussiers moyen terme.

Il est aussi possible d’utiliser la couverture d’une manière plus optimise en se servant par exemple des retournements du MACD pour détecter les éventuels points de retournements.

Exemple appliqué pour une position à l’achat sur Air Liquide

Sur cet exemple, si nous ignorons la couverture, le gain est de 5.24€ par action, soit +7.85%. Avec la couverture, la performance serait équivalente à: 7.28€ par action soit 10.91%.

 

Dans ce cas, la couverture optimise nous permet d’augmenter la performance de la transaction, ce qui est très intéressant car malgré la phase haussière de fond, la couverture est ressortie positive…

Dans le cas ou le titre sur-performe la couverture, qui peut être indexée sur l’indice CAC 40 par exemple, nous pourrons améliorer encore plus notre performance, car lors de la phase de consolidation, l’écart de performance peut continuer à créer un différentiel en notre faveur et augmenter le résultat du trade…

Voir le webinaire sur la couverture

Gilles Santacreu

Gilles Santacreu

Gilles Santacreu est un pur autodidacte, passionné de chiffres et de l'univers boursier, il développe lui-même ses propres stratégies de trading automatique.
Administrateur du site BoursiKoter.com, trader pour compte propre, auteur du livre "Gestion Stratégique de Portefeuille", et animateur de conférences au salon du trading, il est reconnu pour son sens pédagogique, et partage le fruit de ses recherches d'une manière simple, mais efficace...

Voir tous les posts

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Événements à venir

Nov
16
ven
14 h 00 min Trading Live sur compte réel @ En Ligne
Trading Live sur compte réel @ En Ligne
Nov 16 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Trading Live sur compte réel @ En Ligne
  Le concept de ces Trading Live est relativement simple, tout a commencé avec l’ouverture d’un compte réel alimenté avec un capital de départ de 10 000 Euros. En partenariat avec ActivTrades, toutes les semaines,[...]
Nov
19
lun
14 h 00 min Trading Live sur compte réel @ En Ligne
Trading Live sur compte réel @ En Ligne
Nov 19 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Trading Live sur compte réel @ En Ligne
  Le concept de ces Trading Live est relativement simple, tout a commencé avec l’ouverture d’un compte réel alimenté avec un capital de départ de 10 000 Euros. En partenariat avec ActivTrades, toutes les semaines,[...]
Nov
23
ven
14 h 00 min Trading Live sur compte réel @ En Ligne
Trading Live sur compte réel @ En Ligne
Nov 23 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Trading Live sur compte réel @ En Ligne
  Le concept de ces Trading Live est relativement simple, tout a commencé avec l’ouverture d’un compte réel alimenté avec un capital de départ de 10 000 Euros. En partenariat avec ActivTrades, toutes les semaines,[...]

Trading Forex

Mes Résultats

Posts Récents du Forum