Wall Street – Début de semaine terne sur fond de données en baisse et d’inquiétudes sur le COVID

Les actions américaines démarrent la semaine sur le mauvais pied, alors que les problèmes liés au coronavirus pèsent sur le sentiment mondial et freinent l’économie. Les craintes se raffermissent alors que les décideurs politiques au Sénat se bousculent au sujet des mesures de relance tant attendues et que le calendrier des bénéfices est moins intéressant.

Outre les actions, les rendements obligataires ont également subi des pressions lundi. Le rendement de référence du Trésor à 10 ans a perdu six points de base pour atteindre 1,179 %, son plus bas niveau depuis février.

Cela dit, l’indice Dow Jones Industrial Average a perdu 0,28 %, soit 97 points, pour s’établir à 34 838, tandis que le S&P 500 a reculé de 0,19 % pour clôturer aux alentours de 4 387. Il convient toutefois de noter que la baisse des rendements du Trésor a aidé le Nasdaq, fortement axé sur les technologies, à défendre les haussiers avec des gains de 0,06 % sur une journée, pour clôturer près de 14 681.

L’indice PMI manufacturier ISM des États-Unis pour le mois de juillet a chuté sous les prévisions de 60,9 et 60,6 avant de passer à 59,5. Bien que les chiffres faibles poussent à l’argent facile, les craintes que le variant Delta remette en cause la reprise économique semblent avoir favorisé les baissiers du marché. L’avertissement des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), selon Reuters, selon lequel le variant Delta est “probablement plus grave” que les versions précédentes du virus, a également été un élément négatif. Il convient de mentionner que les prévisions du Trésor américain concernant la baisse de la demande d’obligations, probablement due à la réduction de la pondération des obligations américaines par le fonds de pension japonais, ont également contribué aux facteurs baissiers.

L’annonce de l’acquisition par Square de la société australienne Afterpay lui a offert une hausse de plus de 10 %, tandis que Tesla a progressé d’environ 3 % après avoir réduit son prix en Chine. Par ailleurs, les bons résultats d’ON Semiconductors ont propulsé le titre à près de 12 %, mais il n’en va pas de même pour Global Payments, qui a chuté de 11 % malgré la publication de résultats optimistes et le relèvement des prévisions pour l’année 2021.

Les mises à jour du COVID s’ajouteront aux développements sur le plan de dépenses en infrastructures du président américain Joe Biden pour occuper les acteurs de marché. En outre, les résultats de General Motors, Eli Lilly et CVS Health Corporation seront les éléments clés à suivre.



Gilles Santacreu

Gilles Santacreu est un pur autodidacte, passionné de chiffres et de l'univers boursier, il développe lui-même ses propres stratégies de trading automatique.
Administrateur du site BoursiKoter.com, algo forex trader pour compte propre, analyste technique, auteur du livre "Maitrisez le Bourse" disponible ici , et animateur de conférences au salon du trading, il est reconnu pour son sens pédagogique, et partage le fruit de ses recherches d'une manière simple, mais efficace...

Voir tous les posts

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

activtrades

Courtiers Partenaires

livre bourse

Restez informés</span></h4><p>Abonnez vous à la newsletter</p>
captcha
</div>

activtrades

Posts Récents du Forum